Les Pop Up, ces mi-fixes mi-éphémères dont on perd parfois le fil

Les « faux fixes », alias les Pop Up Store, sont très pratiques car on peut y retourner si on a oublié quelque chose. Par contre, il faut suivre leurs mouvements! Ceux-ci sont tous ouverts jusqu’à Noël minimum. Je vous les résume ici…

A BRUXELLES

  •  Capsule Shop Galerie de la Toison d’Or: ouvert jusqu’au 23/12

C’est une toute première pour ce concept store éphémère, né de l’association de la marque Beseason & Lulu Home Interior. Il est entièrement dédié à la mode, à la décoration et aux marques majoritairement belges.

https://www.facebook.com/Capsuleshop.bxl/

  • Pop & shop dans le goulet Louise: les habituées du concept éphémère

La Belgique toujours à l’honneur que ce soit du textile, de la déco, des accessoires, pour les grands et les petits, impossible de repartir les mains vides!

https://www.facebook.com/Pop-Shop-610498659041272/

  • Créa’Pop à Stockel: ouvert jusqu’au 24/12

Déjà la dixième édition et toujours une offre variée de créateurs belges

https://www.facebook.com/creapop.be/

EN WALLONIE

  • Pop Up Store Mom’s Nivelles: ouvert jusqu’au 29/12

Ce sont une trentaine de membres de l’ASBL des Mompreneurs se sont associées pour vous proposer une nouvelle boutique éphémère à Nivelles et vous inviter à découvrir leurs univers : créatrices textiles ou de bijoux, artistes et illustratrices, graphistes, e-commerçantes, cosmétiques, aromathérapie…

https://www.facebook.com/momspopupstorenivelles/

  • Pop Up Store Mom’s Liège: ouvert jusqu’au 30/01

Ce sont une trentaine de membres de l’ASBL des Mompreneurs se sont associées pour vous proposer une nouvelle boutique éphémère à Nivelles et vous inviter à découvrir leurs univers : créatrices textiles ou de bijoux, artistes et illustratrices, graphistes, e-commerçantes, cosmétiques, aromathérapie…

https://www.facebook.com/Moms-Pop-Up-Store-Li%C3%A8ge-1780680035578796/

 

  • Atelier de Delphine Quirin à Liège :ouvert du 01/12 au 24/12

Une foule d’accessoires pour se tenir chaud (écharpes, bonnets, chapeaux,…), le tout en laine et entièrement réalisé à la main à Liège

https://www.facebook.com/delphinequirin/

Je vous souhaite un bon shopping responsable pimentés de milles découvertes!

Bénédicte van Egeren

Calendrier des marchés de Noël

La ville a revêtu ses habits de lumière, partout les guirlandes s’allument, pas de doute, le décompte a commencé. De plus en plus, fleurissent des initiatives locales comme alternative au shopping de masse. Mais comment s’y retrouver ? Car ce qui est sûr, c’est qu’il n’y aura pas un week-end de décembre sans un marché de Noël mettant à l’honneur des produits de créateurs. Mais comment ne pas se noyer dans le flot d’informations, retenir lequel aura lieu quand et surtout quels types de cadeaux on y trouvera ?! J’ai décidé de vous faciliter la vie et de compiler un petit calendrier des événements à venir pour tout le mois, à Bruxelles et en Wallonie. Par contre, c’est possible que certains manquent à l’appel….mais en tout cas, j’ai fait de mon mieux !

A BRUXELLLES

  • 30-01-02-03/12 à Boitsfort : Vente de Noël

Noël approche…Des idées cadeaux…36 exposants vous attendent

https://www.facebook.com/events/511159855908729/

  • 01-02-03/12 à Abbaye de Forest : marché de Noël

https://www.facebook.com/ForEvent.asbl/?hc_location=ufi

  • 03/12 à Uccle : Noel au naturel

Vous y trouverez des petits producteurs, des créateurs, des produits bio, naturels ou vegan …

https://www.facebook.com/events/125818921450405/

  • 06-09-10/12 à DROHME Labelle Christmas Market

Qualité des matières, originalité des pièces, production made in Belgium,…

https://www.facebook.com/events/269120400276494/

  • 08-09-10/12 à Bruxelles : La 4ème édition du marché de Noël du Re-creation Hall

L’occasion d’acheter autrement en choisissant des articles uniques, faits mains, fabriqués localement, éthiquement

https://www.facebook.com/events/322208261580695/

  • 15-16-17/12 à Schaerbeek : La 5ème édition du XMAS@La Lustrerie

Durant 3 jours une vingtaine d’exposants vous présentent leurs collections et les Foodtrucks prendront soin des gourmands

https://www.facebook.com/events/1920960158231205/

  • 16-17/12 à Schaerbeek : SLOW OH OH // Grande chasse aux cadeaux authentiques

Vente de noël dédiée aux cadeaux « slow ». Un évènement 100 % HYGGE, réservé aux jeunes créateurs et entrepreneurs qui remuent ciel et terre pour proposer des produits éthiques, qui ont du sens et une âme.

https://www.facebook.com/events/311182072696657/

  • 16/12 à Bruxelles: Christmas Designers Market

100% designers! Plus de 50 exposants

https://www.facebook.com/events/224111664759276/

EN WALLONIE

  • 01/12 à Soignies: Les emplettes de Noël : After Work festif au Monde de Rosy

https://www.facebook.com/events/427161734348483/

  • 02-03/12 à Namur : Marché d’oh elles

40 Créatrices vous font découvrir leur univers. De quoi alimenter vos sapins pour Noël ou simplement le plaisir d’offrir.

https://www.facebook.com/events/180835575806440/

  • 03/12 à Namur : Marché de Noël à l’arche de Noé

https://www.facebook.com/events/114759259283058/

  • 03/12 à Liège : Sapins et cotillons

https://www.facebook.com/events/1874468232866789/

  • 08-09-10/12 à Namur : Marché de Noël créatif & participatif

Fabriquez vos cadeaux avec le soutien de nos créateurs

https://www.facebook.com/events/1958047577848749/

  • 13/12 à Braives : marché local et artisanal

https://www.facebook.com/events/511440719188904/

  • 16/12 à Namur : Marché de créateurs

Pour cette seconde édition, une vingtaine de créateurs, toujours sensibles au mouvement zéro déchet !

https://www.facebook.com/events/126946638009083/

Je vous souhaite un bon shopping responsable pimentés de milles découvertes!

Bénédicte van Egeren

Je décapsule, tu décapsules, nous poi…ons

Apparus d’abord aux couleurs classiques, il y en a maintenant pour tous les goûts et tous les supporters. On ne les présente plus, ces petits bonhommes qui meublent bon nombre de tiroirs de cuisine. Par contre, leur histoire vous est peut-être encore inconnue voire fragmentée. Mais saviez-vous également que la famille s’était agrandie ? Plus qu’un objet, une création, New Life Factory est un projet avec de belles valeurs, que vous allez découvrir aux côtés de Robin !

De l’ambiance des jeux de bistrots au décapsuleur

Sensible aux matériaux authentiques, bruts, aux jeux de café et chineurs à ses heures perdues, la possession d’un véritable kicker était un rêve pour Robin. Qui se l’est donc octroyé grâce à son premier salaire. Quand il a du s’en séparé, il a quand même conservé quelques joueurs qui avaient été fournis avec.

En les laissant trôner fièrement sur son bureau, lui est apparue l’idée parfaite pour détourner le but premier de tous ces petits joueurs. Le décapsuleur était juste parfait car il laissait aussi les joueurs dans leur ambiance initiale, celui des bistrots et de la bière… Ne reste plus qu’à mettre le tout en musique.

Comme pour beaucoup, après en avoir offert un qui remporta un succès immédiat, apparurent rapidement quelques commandes et un engouement… La décision d’en faire une centaine supplémentaire tomba rapidement. New Life Factory vu le jour. Son credo, du neuf avec du vieux, du détournement d’objet.

Mais d’où proviennent tous ces joueurs ?

De marché en placeurs de jeux, Robin a arpenté toute la Belgique, a passé au peigne fin toutes les bonnes adresses et s’est créé une place de choix dans le milieu. Mais malgré l’œil bienveillant de tous ses fournisseurs, un jour arriva ce qu’il devait arriver…Plus moyen de trouver les authentiques, il a épuisé tous les stocks ! Deux possibilités s’offrent à lui, soit arrêter et changer d’objet soit assurer la continuité des bonhommes et les reproduire. Mais comment ? Où ?

Et quand il n’y en a plus, y en a encore!

A l’époque, les joueurs de kickers destinés au marché belge étaient réalisés en Belgique. La production se concentrait alors entre les mains de trois quatre entreprises mais toutes les activités ont cessé dans les années 90. Maintenant, tous les nouveaux kickers sont produits dans les pays de l’Est…Ça perd un peu de son charme !

Mais Robin était bien décidé à remuer les archives et garder l’authenticité de ses décapsuleurs. Après de multiples recherches, c’est dans le Limbourg qu’il a finalement trouvé une des entreprises qui assurait anciennement la production.

Au-delà du Made in Belgium, le défi de la relance

Ce n’est pas tout de retrouver les plans de fabrication. La partie s’est corsée quand il a fallu convaincre de relancer la production. Tout remettre en place, recommencer, former le personnel et se procurer quelques outils manquants.

Outre le fait que tout est fait en Belgique, la beauté du projet c’est d’avoir remis à l’emploi quatre personnes qui sont devenues spécialistes dans la réalisation des joueurs. Tout se passe ici, de la transformation du hêtre, fraîchement coupé dans la Province du Luxembourg, à la livraison de la cargaison de joueurs multicolores qui ne demandent plus qu’à trouver acquéreur.

Un travail minutieux et de grande précision

C’est impressionnant de voir toutes les étapes nécessaires à la réalisation de ces joueurs. Que ce soit scier pour donner forme, forer le buste au calibre précis, mettre de la couleur, dessiner leurs traits au pinceau ou encore monter le packaging. Tout ce travail se passe entre ces mains devenues expertes et fières de contribuer à cette aventure.

Youpiiiiiiiiiie, la famille s’agrandit

Si ses décapsuleurs font sensation, tout le monde lui soufflait d’élargir sa gamme. Mais en même temps, que faire ? L’idéal serait de rester dans l’univers du jeu et de l’utile, pour conserver cet univers si particulier.

Lors d’une de ses visites à un placeur de jeux, actif à Anvers depuis trois générations, le gérant lui avait proposé des billes de billard. Oui mais on en fait quoi ?

Après un temps de maturation, l’idée s’est concrétisée par un dessin. Mais quelques flèches à son arc manquaient pour réaliser cette nouveauté. Le quincailler, lui fournissant les clés métalliques des décapsuleurs, lui fut d’une aide précieuse. Il l’aiguilla pour trouver LA bonne pièce métallique à utiliser afin de permettre au poivrier, monté d’une bille de billard, de moudre à la perfection.

Et la bonne nouvelle, c’est que les stocks de vieilles billes ne sont pas encore vides. Car devinez où se trouve le plus grand producteur de billes de qualité toujours actif? Dans le Hainaut ! Les billes doivent être parfaites sinon la trajectoire est faussée sauf quand on les détourne…

Si vous êtes en panne de poivrier, il ne vous reste plus qu’à choisir votre chiffre porte-bonheur !

Bénédicte van Egeren

Le KOTTON dans tous ses états

De la déco et des accessoires mais surtout des motifs uniques et beaucoup de coton. Le tout entièrement réalisé à la main à Bruxelles et personnalisable à souhait. C’est ce que propose Séverine, à la tête de la jeune marque KOTTON.

Le graphisme comme fil rouge

Graphiste de formation, bloquée devant un ordi toute la journée, Séverine avait envie de revenir au manuel. Se replonger dans l’atmosphère de l’atelier et de l’encre fraîche. Pour ce faire, elle reprend des études de sérigraphie. Elle est instantanément attirée par le tissu, son côté souple, fluide mais à ce moment-là, elle ne sait pas trop quoi en faire. C’est quand vient le temps de passer devant le jury qu’elle se jette à l’eau et confectionne quelques trousses. S’en suivent rapidement les commandes pour les proches, et pourquoi pas un premier marché de créateurs!

Les débuts de Kotton

Pour assouvir son envie de créer quelque chose de plus personnel, elle se lance un premier challenge, un marché. Sauf qu’à ce moment-là, elle n’a ni nom, ni visibilité sur le web. Débute donc une course contre la montre pour créer une identité visuelle mais aussi préparer ses créations. Le nom choisit fait tout naturellement référence à la matière utilisée. Mais pourquoi le K ? Ça c’est plutôt une raison graphique ! C’était il y a tout juste un an.

La marque de fabrique de Kotton

La particularité de KOTTON, c’est que Séverine réalise toutes ses sérigraphies elle-même. En plus de laisser cours à sa créativité, cette méthode permet aussi de gérer ses quantités, de créer tous ses motifs et de varier les couleurs d’impression. Tous ces tissus sont blancs à la base, seule la texture varie. Opère ensuite la magie issue de son imagination.

Petit tour au labo pour ce 100% handmade

C’est au labo de l’académie qu’elle se rend pour faire ses impressions manuelles. Mais avant cela, un travail préparatoire conséquent est nécessaire. Créer les motifs sur ordi, préparer les tissus, les laver, les repasser…Une fois au labo, là aussi un temps de préparation est nécessaire. Etendre les tissus sur le cadre, réfléchir à optimiser le tissu, préparer les encres. Ces dernières sont toutes à base d’eau et Séverine crée elle-même ses couleurs à partir des quatre couleurs de base. Enfin, un temps de séchage est nécessaire pour que la couleur se fixe correctement. A l’issue d’une session de deux à quatre heures, elle aura réalisé entre cinq et dix pièces…

A ce stade, il lui reste encore tout ce qui est assemblage. Elle a dû apprendre à coudre car c’était un terrain tout a fait nouveau pour elle. Kotton c’est donc du 100% handmade. Ce n’est donc pas démérité l’obtention du Label artisan, qui permet de valoriser la technique utilisée pour réaliser toutes ses créations !

Déco, accessoires, femmes et bientôt hommes 

Côté déco, on retrouve des housses de coussins et des petits paniers mutli-usage. Un des accessoires phares pour les femmes, c’est la pochette en tissu et simili cuir. Astuce supplémentaire de KOTTON, tout est réversible, on les retourne au gré de nos humeurs. Les tissus sont 100% coton. Chaque produit à son tissu pour permettre de varier l’épaisseur et la trame.

Pour tous, des sacs cabas sont également dispo, qu’elle réalise entièrement à partir de métrage de tissu neutre. Elle compose son modèle, le sérigraphie et y ajoute les finitions, telle qu’une pression pour le fermer…pas de doute, tout est vraiment fait main ici !

Bénédicte van Egeren