Les cartons d’Anais, l’économie circulaire dans toute sa splendeur

Utiliser les déchets pour en faire une jolie déco, du mobilier ou le terrain de jeu des enfants, le concept d’Anais est juste génial. Avec pour instrument les cartons délaissés par les entreprises, un mètre, un crayon et de quoi couper, elle est capable de réaliser vos idées les plus farfelues.

Mais comment on décide de faire des meubles en carton ?

Avouons-le, elle est architecte ! C’est à Paris qu’elle a débuté ses créations, le soir après le boulot. Et sa première œuvre, fut le montage d’un fauteuil (je l’ai vu il tient toujours). Vinrent ensuite la table, la cabane pour enfant, et ainsi de suite les cartons ont commencé à meubler son appart et son temps.

Oui mais quels cartons ?

Vous aussi ça vous intrigue ? Quand on sait qu’elle est capable de nous construire une cabine d’essayage, on se demande donc quels sont les secrets de fabrication. Vous l’imaginez en train de scotcher trente cartons ensemble pour y arriver…en longueur, en largeur et en épaisseur ! Rien de tout ça, pas de colle, pas de papier collant, pas de clou mais juste du pliage! Et quand vous l’interrogez sur le pourquoi, elle vous répond entre autres que sinon ses cartons ne sont plus recyclables et que ça brise le cycle de la récupération. Voilà la barre du défi placée un cran plus haut pour un projet qui tend vers une cohérence maximale.

Ses fournisseurs préférés sont donc les vendeurs de vélo, scooter, et tout ce qui est encombrant et emballé pour le transport. Elle a démarché tous les commerçants de son quartier car en fonction des commandes, tous les cartons ne sont pas idéaux. Sont pris en compte  les longueurs maximales exploitables, l’épaisseur, la robustesse mais aussi la flexibilité en fonction des projets… Bref, étudier le carton, c’est plus complexe que ça ne paraît, pas vrai ???

Et donc tous ces cartons, voués à se retrouver sur le trottoir direction déchetterie, se voient vivre ou revivre.  Pour elle, il ne reste plus qu’à jongler avec les « fournisseurs » et s’assurer des stocks en quantité suffisante  car les demandes vont bon train.

La limite, c’est le carton

Il n’est pas rare de voir les clients arriver avec un petit dessin sorti de leur imagination ou celle de leur enfant, bout de papier auquel il faudra donner forme.

Quand les idées deviennent ingénieuses, un logiciel lui permet de dessiner sur pc. Grâce à cela, la visualisation est meilleure pour elle et pour le client. Il ne reste plus qu’à passer à l’étape construction.

Quelques exemples?

À son actif, qui se diversifie de plus en plus on retrouve : la déco, l’aménagement de vitrine, le lettrage, les lampes, la signalétique, les présentoirs, les stands, le mobilier enfant, les déguisements, et surtout ce qui m’a vraiment impressionné c’est cette cabine d’essayage. Pliable, démontable, avec miroir intégré et l’ajout d’un siège pour permettre un équilibre optimal à cette cabine de fortune.

Vous l’aurez compris, à tous ceux qui arpentent les salons, les marchés,…dans une démarche zéro déchet et peu encombrante n’hésitez pas à faire appel à elle. Elle pense même à louer des comptoirs de stands avec mini mode d’emploi. C’est léger, c’est chargeable seul dans une voiture, bref vous gagnez en flexibilité et en mobilité, et vous faites un beau geste pour la planète !

 

Et quand il pleut ou que le liquide est susceptible de s’inviter?

Avec sa grande cohérence, ses cartons sont à la pointe de l’éco-conception. Ils sont imperméabilisés avec une cire spéciale qu’elle concocte elle-même à base d’ingrédients naturels afin que les cartons ne soient pas imbibés de produits chimiques et toujours aussi prêt à être recyclés dans leur état le plus naturel possible.

Et cerise sur le gâteau, si vous voulez leur mettre une touche de couleurs pour un étalage ou une cabane enfant, ou tout autre montage, elle crée de la peinture naturelle caillée à partir de craies en poudres, de lait caillé et des pigments naturels ! Respect !

Vous pouvez jeter un œil à son travail sur son compte Instagram ou aller admirer ses œuvres au salon du zéro déchet à Bruxelles. Elle fait de temps en temps des ateliers pour enfants, rdv sur sa page facebook.

Bénédicte van Egeren